© 2023 by Anton's Animal Kingdom. Proudly created with Wix.com

Qu'est-ce-que la médiation Animale ?

Définition de la Médiation Animale :

Relation qui unit l'homme à l'animal afin de susciter des réactions positives par stimulations physiques et psychologiques grâce aux animaux sélectionnés et mis en situation. Les séances peuvent être à visée thérapeutique, pédagogique ou d'animation.

Un peu d’histoire :

 

Selon la Fondation Adrienne et Pierre Sommer, dédiée à la relation homme-animal, la médiation animale est la recherche des interactions positives issues de la mise en relation intentionnelle Homme-Animal dans le domaine éducatif, social, thérapeutique et de la recherche.

Dans cette longue histoire commune de la relation entre les hommes et les animaux ce n’est seulement qu’au XVIIIème siècle que pour la première fois on plaça volontairement les animaux auprès d’humains pour améliorer leur qualité de vie. Il est vraisemblable que la première description du rôle majeur que l’animal a joué au contact de personnes fragilisées fut celle, en 1792 du docteur William TUKE. En effet, ayant constaté la nature inefficace et même souvent violente des traitements des malades mentaux, il décida de créer l’institut York Retreat dans lequel il fit intervenir des poules et des lapins pour améliorer le sort de ses malades.

Mais le pionnier dans ce domaine de l’intervention des animaux sur la santé humaine, celui qui a laissé son nom en tant que père fondateur, est le docteur Boris LEVINSON. Dans les années 1950, ce pédopsychiatre américain ayant remarqué l’importance de la présence de son propre chien sur un jeune patient autiste fut le premier à émettre l’idée du rôle thérapeutique qu’un animal pouvait jouer auprès d’enfants malades. Il définit ainsi une thérapie qu’il nomma « Pet therapy ». Cette première appellation fut ensuite remplacée par


« Pet Orientated Child Psychotherapy » et « Human/Companion animal Therapy » que l’on a


 

traduit en français par « thérapie assistée par l’animal » ou par « thérapie facilitée par l’animal ».


 

En 1962 Levinson écrivit à son tour, dans la revue « Mental Hygiene », un article sur les effets bénéfiques des animaux sur l’homme. Enfin, en 1969 et en 1972, il publia deux ouvrages intitulés « Pet Orientated Child Psychotherapy » et « Pets Human Development » dans lesquels il décrivit ses expériences.

L’animal qui favorise la relation à l’autre

Aux Etats-Unis, on parle de « zoothérapie ». En France, on utilise le terme « médiation animale ». Adaptée à tout public, elle permet de maintenir ou favoriser le bien-être physique et psychologique. Cette activité est exercée par un professionnel diplômé en relation humaine et spécialisé dans la médiation animale.

L’animal favorise le lien, la relation à l’autre. C’est un médiateur qui cherche l’interaction. Il va vers l’autre sans jugement, sans intention, sans communication verbale. Il est spontané, stimule, éveille, réconforte de manière naturelle. Il permet le partage et une relation authentique. L’animal assure un rôle de catalyseur social et procure de l’apaisement.